Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BlablaARTS - Brigitte Roussey

Expositions - Beaux-Arts

"Prière de toucher les sculptures"

Lyon - Exposition

Musée des Beaux-Arts

Jusqu'au 22 septembre 2019

Réplique de Koré, Athènes, vers 550-540 av JC

« Défense de toucher, reculez-vous » ! voici ce que nous entendons toujours dans un musée ou une galerie lorsque nous nous approchons trop près d’une sculpture ! C’est pourtant le contraire que propose actuellement le Musée des Beaux-Arts de Lyon en invitant ses visiteurs à découvrir avec leurs mains quelques sculptures réunies le temps de son exposition « L’Art et la matière. Prière de toucher ». Cette démarche insolite est aux antipodes des pratiques de visite habituelles dans les musées mais les œuvres exposées sont bien sûr de bonnes répliques en résine ou exceptionnellement en bois. Le public peut suivre alors une visite expérimentale très intéressante qui le rapproche des sculptures tout en lui faisant mieux appréhender le travail de l’artiste.

 

L’exposition a été conçue en 2016 par le musée Fabre de Montpellier en partenariat avec le musée du Louvre. La dizaine de reproductions exposées sont issues des collections des musées de Montpellier, Nantes, Lyon, Bordeaux, Lille et Rouen et sera présentée successivement dans leurs murs jusqu’en 2022. Ces répliques traitant principalement de la figure humaine, illustrent les grandes périodes depuis l’Antiquité jusqu’au XXème siècle. Deux œuvres exceptionnelles sont à noter : La « Koré » grecque (550-540 av.JC) et le « Buste de Femme en médaillon » de la Renaissance (XVI°s). Ce projet s’adresse bien sûr aux adultes et aux enfants mais aussi aux personnes handicapées, aveugles et malvoyantes, car il leur permet de découvrir des œuvres d’art dont l’approche leur était jusque-là interdite.

Réplique de L'Ange déchu - Auguste Rodin, vers 1895

 

Réplique de Buste de Femme en médaillon - Anonyme, XVI°s

La visite se partage en quatre modules successifs qui occupent trois salles au premier étage du musée. Le visiteur est tout d’abord invité à « Voir autrement » et à « Toucher ». Une grande sculpture en résine blanche chargée de poudre de marbre :  L’Eté, de Jean-Antoine Houdon, est exposée debout face à un miroir. A ses côtés plusieurs échantillons de matériaux sont accrochés sur un portant ; ils reproduisent les sensations ressenties par la personne qui a examiné la sculpture. Les yeux bandés, cette dernière découvre en promenant ses mains sur la sculpture, son relief et les détails qui la personnalisent. Dans la salle suivante nous entrons dans « l’atelier du sculpteur » qui réunit les différents matériaux et techniques utilisés ainsi que les odeurs qui peuvent s’en dégager : la terre pour le modelage, la pierre pour la taille avec ses outils, et le moulage en plâtre puis la fonte pour l’obtention de la sculpture en bronze. Une belle tête en bronze : « Tête de l’Eloquence » 1913-1923, une sculpture originale d’Emile-Antoine Bourdelle, occupe le centre de la salle. Un peu plus loin nous découvrons plusieurs répliques en résine dans une mis en scène attrayante : la « Koré » grecque, « l’Ange déchu » de Rodin, la ravissante petite 

Réplique de Vierge et enfant - fin XV° début XVI°s

« Vierge et enfant », le « Buste de Femme en médaillon »…En complément de la visite une vidéo explique le travail du sculpteur en montrant les différentes techniques qu’il peut utiliser et comment, au cours d’une restauration, il peut éliminer des rajouts malheureux ou restaurer une sculpture endommagée.

 

Un grand bravo aux organisateurs de cette petite exposition pour cette expérience du toucher qui enchante les visiteurs en leur offrant des sensations nouvelles au contact des sculptures, même si celles-ci sont en résine !

 

Jusqu’au 22 septembre 2019

 

Brigitte Roussey

 

https://www.le-tout-lyon.fr/priere-de-toucher-les-sculptures-a-lyon-10960.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article